BROOKE HENDERSON EN BONNE POSTURE POUR LE WEEKEND DE L’OMNIUM FÉMININ CP DE 2019

AURORA, Ont. (Golf Canada) — La championne en titre Brooke Henderson a signé une carte 69 vendredi, trois coups sous la normale, ce qui la place à égalité au 3e rang à l’aube des rondes du weekend de l’Omnium féminin PC au Club de golf Magna.

Henderson, qui est à la recherche de sa troisième victoire sur le circuit de la LPGA en 2019, n’accuse que trois coups de retard sur Nicole Broch Larse, qui s’est emparée de la tête avec un score de moins -12 après deux rondes.

Larsen s’est forgé une avance d’un coup sur la n° 1 mondiale Jin Young Ko. Ko a déjà trois victoires cette saison et s’est creusé une avance considérable dans la course pour les honneurs de joueuse de l’année Rolex.

Henderson a inscrit deux oiselets lors de ses neuf premiers trous vendredi et en a ajouté un autre au retour. Elle n’a pas connu autant de succès que jeudi, alors qu’elle avait réalisé un impeccable 66, n’atteignant aujourd’hui que huit des 14 allées du parcours.

Le vent était de la partie vendredi à Magna, mais Henderson s’est en tiré indemne en évitant les bogueys en deuxième ronde.

« Pas de boguey c’est toujours bon, et c’est donc un sentiment agréable, » a déclaré Henderson. « J’ai l’impression d’avoir très bien joué. Malheureusement, je n’ai pas eu beaucoup de chances de caler des oiselets. Mais, il me semble que j’ai atteint pas mal de verts et que mes coups roulés étaient à point. »

Henderson se retrouve nez à nez avec la Chinoise Yu Liu et la Thaïlandaise Pajaree Anannarukarn.

En cette Journée rouge et blanc de l’Omnium féminin, Henderson, qui revêtait bien sûr les couleurs de l’unifolié, était suivie pas à pas d’un nombre considérable de fidèles partisans canadiens au Club de golf Magna. Elle affirme que le soutien de la foule est « incroyable » jusqu’à présent.

« Il y a tant de personnes (ici) tôt le matin et jusqu’à tard en soirée, » a ajouté Henderson.
« C’est génial. C’est vraiment spécial d’avoir toutes ces personnes qui vous suivent et vous encouragent. Parfois, vous ne voyez qu’un petit enfant qui vous sourit et qui veut un ‘high-five’, et cela vous remet dans le moment présent pour une seconde. Je trouve que c’est bien. Ça vous ramène en quelque sorte à la vraie vie, on peut dire. Ils ont tellement confiance en vous et je crois que cela m’inspire. »

Henderson est l’une des deux Canadiennes qui ont résisté au couperet, puisqu’Anne-Catherine Tanguay a conclu les deux premières rondes à moins -4 et est ex aequo au 25e rang à l’approche du weekend. Après avoir connu un début de partie difficile, trébuchant aux trous 4 à 6 vendredi avec une séquence boguey-double-double, Tanguay a réussi à redresser le navire.

« Je n’ai pas l’impression d’avoir mal fait. Ça a juste mal été. Le fond est arrivé assez vite », a-t-elle admis. « Mais je savais que je frappais bien la balle et que j’atteignais les bons endroits. Je me suis créé un beau ‘momentum’ lors du neuf de retour et je me sentais vraiment mieux aujourd’hui qu’hier en adressant la balle. Je vais tenter d’en profiter ce weekend. »

Broch Larsen, quant à elle, dit avoir joué de manière comparable à jeudi, alors qu’elle avait aussi inscrit un score de 66.

« Je ne frappe pas vraiment à mon goût, mais j’essaie de jouer de manière stable et d’éviter les erreurs, » confie-t-elle. « Aujourd’hui, j’ai fait quelques bons coups roulés, ce qui m’a aidé. »

Broch Larsen, originaire du Danemark, a été nommée la joueuse de l’année sur le circuit Ladies European Tour en 2015. Elle n’a pas encore remporté la victoire sur le circuit de la LPGA, mais a remporté le championnat du Symetra Tour en 2016 ce qui lui avait valu l’obtention de son brevet de la LPGA en 2017.

La dernière fois que Larsen a occupé la tête d’un tournoi de la LPGA, c’était il y a deux ans à l’Omnium féminin CP disputé à Ottawa. Elle avoue avoir beaucoup appris d’avoir été dans cette même position à l’époque.

« Je me sens plus confiante dans ce rôle maintenant qu’il y a deux ans, même si cela fait quelque temps que je ne me suis pas retrouvé dans une telle position, » a-t-elle expliqué. « J’essaie juste de jouer aussi simplement que possible. »

Broch Larsen avoue qu’elle avait eu un « terrible » échauffement vendredi dans le champ d’exercice, en pensant trop à tout. Elle dit avoir eu de la difficulté à ajuster son élan, mais elle voulait jouer de manière plus engagée lorsqu’elle frappe ses coups et voir où ça la mènerait.

Et ça l’a menée à la tête du classement.

71 golfeuses ont pu éviter le couperet du weekend, qui est tombé à moins -1.

LA JEUNE MICHELLE LIU, 12 ANS, TIRE SA RÉVÉRENCE DE L’OMNIUM FÉMININ CP

Même si ce n’était pas le baptême de LPGA qu’aurait souhaité Michelle Liu, l’expérience n’aurait pu être meilleure pour la jeune golfeuse âgée de 12 ans.

Liu (81-82) a déclaré qu’elle avait eu « beaucoup de plaisir » à évoluer contre les meilleures golfeuses au monde. Elle a disputé les deux premières rondes aux côtés de Jennifer Kupcho, gagnante de l’Augusta National Women’s Amateur de 2019, un tournoi que Liu affirme vouloir tenter de gagner un jour.

« Je trouve ça génial de pouvoir jouer contre de si bonnes golfeuses, » dit Liu. « J’espère que j’aurai appris quelque chose d’elles. »

Aucune golfeuse de niveau amateur, incluant Liu, n’aura réussi à se qualifier pour les rondes finales de l’Omnium féminin CP. Brianna Navarrosa, championne canadienne amateur féminine en 2019, a obtenu le meilleur résultat parmi les six amateurs qui avaient été conviées au tournoi, terminant à plus +3 en cette première épreuve en carrière sur le circuit de la LPGA.

Liu a déclaré que le fait saillant de la semaine avait été sa marche au long de l’allée du 18e trou sous les acclamations de la légion d’admirateurs qu’elle s’est créé cette semaine Club de golf Magna. Le plus gros défi, a-t-elle dit, fut l’aspect mental du jeu.

« Je suis vraiment heureuse d’avoir eu l’occasion de relever ce défi en tant qu’amateur et à un si jeune âge, » a déclaré Liu. « Je pense que de conclure cette expérience et mettre cela dans mon bagage m’aidera vraiment à aller de l’avant quand je participerai à d’autres tournois, parce que ça va être difficile pour moi de me trouver à jouer dans un tournoi plus imposant que celui-ci. »

L’Omnium féminin CP de 2020 aura lieu au Shaughnessy Golf and Country Club, le club d’attache de Liu à Vancouver. Elle a dit qu’elle avait déjà inscrit cet événement à son calendrier.

Mais d’abord, Liu, qui amorce sa huitième année en septembre, participera à quelques tournois locaux puis elle partira en camping avant le début des cours. Et Dieu sait qu’elle aura de bonnes histoires à raconter autour du feu.