Sommet des femmes d’influence CP

20 août 2019   •   Sheraton Parkway North Hotel & Suites   •   10 h – 16 h

Le Sommet des femmes d’influence CP a pour but de renforcer le pouvoir des femmes, de fournir une plateforme de réseautage et de partager avec la collectivité. C’est avec fierté que Golf Canada accueille ce deuxième Sommet des femmes d’influence CP en l’honneur des femmes qui s’affirment comme dirigeantes d’entreprises, influenceuses et championnes communautaires. Notre objectif est de favoriser les relations d’affaires et sociales en offrant aux professionnelles des occasions d’échanger avec d’autres femmes ayant des intérêts communs. Réunissez vos collègues et amies pour réserver dès aujourd’hui votre table de huit à 2 200 $.

Le prix d’une tablée comprend :

  • Panel réunissant de grandes athlètes canadiennes, en formule questions et réponses
  • Panel réunissant des femmes de tête en affaires, en formule questions et réponses
  • Conférencière d’honneur
  • Repas trois services
  • Occasions de réseautage et de photos avec des femmes de tête
  • Activité de bienfaisance
  • Trousse-cadeau de l’Omnium féminin CP comprenant l’accès au tournoi
  • Rencontres de femmes inspirantes, échanges… et cocktails!

Animatrice

Evanka-320x320

Evanka Osmak
Coanimatrice, Sportsnet Central

Evanka Osmak, coanimatrice de l’émission quotidienne à heure de grande écoute Sportsnet Central, accompagnée de l’équipe « Poisson d’avril 2007 » de Sportsnet.

Evanka voulait d’abord faire carrière en génie civil, étudiant au baccalauréat en Sciences appliquées et Génie civil à l’Université Queens. Puis, ayant obtenu son diplôme, elle a fait comme de nombreux ingénieurs, elle a changé de carrière pour devenir animatrice télé! Evanka est donc allée étudier la télédiffusion au collège Seneca de l’Université York pour décrocher un autre diplôme et par la suite, un emploi de lectrice de nouvelles à la station radio JACK-FM d’Orillia, ON. Un an plus tard, elle était à Yuma, en Arizona, à l’antenne de KYMA-TV (NBC). Après avoir animé l’émission télé du matin pendant deux ans, Evanka est revenue en Ontario en 2007 pour se lancer dans une carrière d’animatrice à la télévision sportive pour la chaîne Sportsnet.

Entre autres moments forts de la carrière d’Evanka à Sportsnet, elle a couvert les tournois de tennis de la Coupe Rogers en 2016 et 2011, ainsi que les Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Lorsqu’elle n’est pas à l’affût des dernières nouvelles du sport, elle siège au conseil d’administration de Special Olympics Ontario, agit comme ambassadrice de Vert la guérison pour Golf Canada et est membre engagée du Sports Media Canada Luncheon.

Evanka vit à Toronto avec son mari Adam et leur fils George.

Panel des Athlètes

20141201-_mg_98061

Anastasia Bucsis
Olympienne, patinage de vitesse

Anastasia Bucsis est née et a grandi à Calgary, AB, et a commencé à pratiquer le patinage de vitesse à 4 ans. En 24 ans de carrière comme patineuse de vitesse de compétition, elle a participé à 46 épreuves pour la Coupe du Monde, 6 championnats mondiaux et deux Jeux olympiques. Elle vit maintenant à Toronto où elle travaille pour CBC Sports comme première responsable de la gestion des athlètes, analyste du patinage de vitesse et animatrice de la populaire série en baladodiffusion Players Own Voice. Lorsqu’elle n’est pas au travail, Anastasia œuvre avec passion à la défense de la santé mentale et à la lutte à l’homophobie dans le sport.

Karina Leblanc
Olympienne, soccer féminin

La gardienne de but Karina Leblanc a représenté le Canada lors de deux Jeux olympiques. Après avoir fait ses débuts à Beijing en 2008, elle était membre de l’équipe canadienne qui a récolté une médaille de bronze historique aux Jeux de Londres en 2012.

À Beijing, Leblanc est arrivée au jeu à la 19e minute du quart de finale contre les États-Unis. Échappant la victoire, l’équipe canadienne de soccer féminin a terminé au 8e rang à sa première participation aux Olympiques. À Londres, Leblanc a joué en début de ronde préliminaire contre l’Afrique du Sud, un match qui s’est conclu par une victoire de 3-0 pour le Canada. Les joueuses canadiennes allaient par la suite remporter la première médaille olympique du Canada en sport d’équipe traditionnel depuis les Jeux de Berlin en 1936.

Leblanc a aussi représenté le Canada à quatre éditions de la Coupe du Monde de la FIFA et à trois Jeux panaméricains. Aux Jeux panaméricains de 2011, elle a bloqué deux tirs de pénalité en finale pour aider le Canada à gagner la médaille d’or.

Leblanc tient passionnément à donner un sens à sa vie et à inspirer la prochaine génération, ce qui l’a amenée à devenir ambassadrice pour l’UNICEF, le TECK, la CONCACAF, la FIFA et l’AFDP. Aujourd’hui, elle poursuit sa carrière autour du monde en participant à des initiatives de leadership mondial et en donnant des conférences de motivation.

Georgia Simmerling
Olympienne multidisciplinaire : ski alpin, ski cross et cyclisme

Simmerling a écrit une page d’histoire aux Jeux de Rio 2016 en étant la première athlète canadienne à concourir dans trois disciplines sportives différentes à trois Olympiades. Comme cycliste, lors de l’épreuve de poursuite par équipes féminine sur piste, elle a aidé le Canada à remporter sa deuxième médaille de bronze consécutive, montant pour la première fois sur le podium olympique.

Simmerling a fait ses débuts olympiques en ski alpin aux Jeux d’hiver de Vancouver en 2010, avant de passer au ski cross en 2011. En février 2012, pendant une course, une de ses carres de ski s’est coincée et elle a fait une chute, se fracturant trois vertèbres dans le dos et le cou. Elle est retournée à la compétition en décembre 2012, accédant plus tard ce mois-là à son premier podium en Coupe du Monde.

À la fin de janvier 2015, elle a amorcé son périple qui devait la conduire aux Jeux olympiques d’été. Elle a participé à sa première épreuve de Coupe du Monde de l’UCI comme cycliste sur piste à Hong-kong en janvier 2016, remportant l’or à l’épreuve de poursuite par équipes. Aux Championnats mondiaux 2016 de l’UCI, elle obtenait l’argent dans cette même discipline.

Au lendemain des Jeux de Rio, Simmerling a repris son entraînement au ski cross et est retournée sur le circuit de la Coupe du Monde FIS. Elle a grimpé les marches du podium à deux reprises en décembre 2017, portant à neuf le nombre de podiums atteints en carrière au ski cross.

Quelques semaines avant les Jeux olympiques d’hiver de 2018 à Pyeongchang, Simmerling a subi un autre accident dévastateur en compétition de ski cross, se fracturant les deux jambes et se déchirant presque tous les ligaments du genou gauche. Championne de la persévérance, Simmerling est revenue à l’entraînement 14 mois plus tard et travaille actuellement à se qualifier au cyclisme en vue des Jeux de Tokyo 2020.

Natalie Spooner
Olympienne, hockey féminin

Membre du programme d’équipe nationale du Canada depuis 2007, Natalie Spooner est la première athlète à avoir joué en compétition au sein de l’Équipe nationale féminine de hockey des moins de 18 ans, de l’Équipe nationale féminine des moins de 22 ans et de l’Équipe nationale féminine. Elle a participé à ses premiers Jeux olympiques à Sotchi en 2014, où elle a marqué les deux premiers buts de la partie victorieuse du Canada en demi-finale par 3 à 1 contre la Suisse, en route pour la médaille d’or. Elle était aussi membre de l’équipe médaillée d’argent aux Jeux de Pyeongchang en 2018.

En 2008, Spooner était dans l’équipe qui a remporté la médaille d’argent au Championnat du monde féminin de hockey sur glace IIHF chez les moins de 18 ans. Elle a par la suite participé au Championnat du monde féminin de hockey sur glace IIHF 2011 au sein d’une autre formation canadienne médaillée d’argent. Spooner a ensuite aidé son équipe à remporter l’or en 2012, puis encore une fois l’argent en 2013. Trois autres championnats du monde couronnés d’argent ont suivi en 2015, 2016 et 2017. Entretemps, en 2015, elle s’était démarquée en étant la hockeyeuse canadienne affichant le plus grand nombre de points en 2015, avec quatre buts et trois assistances.

Spooner a commencé sa carrière d’athlète universitaire à l’université d’État de l’Ohio en 2008-2009. En 2011-2012, elle a établi un nouveau record de buts marqués en une saison pour Ohio State, ce qui lui a valu d’être nommée dans le top 10 des finalistes pour le Prix Patty Kazmaier décerné à la meilleure hockeyeuse de la NCAA. Après avoir obtenu son diplôme d’études universitaires, Spooner a été recrutée par les Furies de Toronto, dans la LCHF, aidant son équipe à remporter la Coupe Clarkson en 2012-2013 et 2014-2015. Pour la saison 2015-2016, elle était finaliste pour le prix de joueuse la plus utile de la Ligue canadienne de hockey féminin.

Business Panel

CP Rail executives in Calgary, Alberta, April 30, 2015.  Photograph by Todd Korol

Maeghan Albiston
Vice-présidente adjointe, Relations avec les investisseurs et Pensions, CP

Maeghan Albiston a été nommée vice-présidente adjointe aux Relations avec les investisseurs du Canadien Pacifique en septembre 2016 et en septembre 2018, elle a élargi son champ d’action pour diriger l’administration du fonds de pension du CP.

Maeghan a joint les rangs du CP en janvier 2005, d’abord en tant qu’analyste des marchés au service des finances. En 2009, elle accédait au service des analyses financières, où elle a occupé des postes de responsabilité de plus en plus importante jusqu’à devenir directrice des relations avec les investisseurs à la fin de 2011.

À titre de vice-présidente adjointe aux Relations avec les investisseurs et Pensions, Maeghan est responsable de la gestion stratégique du régime de retraite du CP, tout en agissant comme principal contact avec la communauté financière, veillant à ce que la vision stratégique à long terme de la société soit bien partagée. Forte d’une solide expérience du secteur des finances et d’une quinzaine d’années de carrière au sein du CP, Meaghan sait créer des liens étroits et durables avec ses interlocuteurs de la communauté financière.

Maeghan détient un baccalauréat en Commerce de l’Université d’Alberta et est membre active de l’Institut canadien des relations avec les investisseurs.

Anne Simard
Chef de la mission et de la recherche, Fondation des maladies du cœue et de l’AVC

Anne Simard s’est jointe à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada à titre de chef de la mission et de la recherche le 1er février 2018. À ce poste, elle supervise les programmes nationaux répondant à la mission de la Fondation et dirige la mise en œuvre des nouvelles orientations stratégiques, notamment en ce qui a trait à l’évolution de la recherche et aux autres initiatives stratégiques de la mission.

Anne est issue de l’organisme scientifique et technique provincial Santé publique Ontario, où elle a occupé divers postes de direction pendant neuf ans, en dernier lieu comme chef des Services axés sur le savoir. Elle y dirigeait l’équipe responsable des communications, du partage des connaissances et de l’informatisation. Anne a en outre œuvré aux niveaux local, provincial et national pour le compte de plusieurs organismes sans but lucratif dans le domaine de la santé, ainsi qu’au ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario pour étayer la réponse du gouvernement à la tragédie du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) de 2003.

Anne détient un baccalauréat en journalisme de l’Université Carleton et une maîtrise en Sciences de la santé de l’Université de Toronto.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Mary Beth McKenna au 1-800-263-0009, p. 209, ou à mmckenna@golfcanada.ca.